POLITIQUE – LANGUE D’USAGE

 

Le mandat de la Direction des services acadiens et de langue française du ministère de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse est d'offrir des services qui valorisent la connaissance des deux langues officielles du Canada et qui tiennent compte de la réalité acadienne et de la diversité culturelle.

 

Le ministère de l’Education est responsable du système des écoles publiques en Nouvelle-Écosse à travers ses conseils scolaires.

 

Le Conseil Scolaire Acadien Provincial et ses écoles ont comme responsabilité de desservir les élèves acadiens et francophones de la province.

 

Les écoles du Conseil Scolaire Acadien Provincial ont comme rôle de contribuer à renforcer la fierté des jeunes qui s’inscrivent aux écoles de langues française.

 

La langue de travail et d’enseignement est donc nécessairement le français.

 

Pour promouvoir un milieu d’apprentissage positif et valorisant, nous voulons accentuer les effets positifs de l’usage de la langue française. Dans ce but, notre école à élaboré un plan pour favoriser le français parlé dans l’école à travers des activités scolaires, parascolaires et communautaires.

 

Nous valorisons les autres langues, mais cependant nous reconnaissons l’importance d’apprendre la langue française à travers son usage.  De plus, la vie en milieu minoritaire réduit grandement les occasions d’utiliser le français.

 

Cette politique fait appelle à une fierté envers la langue française, une langue qui est parlée autour du monde! Savoir communiquer, dans d’autres langues que la langue dominante, est avantageux et  permet à nos jeunes d’avoir accès à une plus grande information en ces temps de mondialisation.

 

Cette politique fait appel à la préservation de notre culture afin d’éviter la perte de la langue à travers l’assimilation linguistique dans un milieu minoritaire.

 

La langue française est la langue de travail et d’enseignement à notre école.  De plus, nous demandons que nos jeunes utilisent le français hors des salles de classe pour les raisons suivantes :

 

 

 

Application de la Politique de la langue à partir de la 5e année

 

Afin de répondre au mandat du Conseil Scolaire Acadien Provincial, et reconnaissant que les efforts faits envers l’usage du français à l’école ne sont pas toujours respecté et supporté par tous les élèves, les conséquences suivantes seront applicables:

 

A)        À la première et la deuxième infraction (par mois) où un élève ne respecte pas la politique de la langue, l’élève recevra un avertissement, et son nom sera inscrit dans un cahier au bureau.

 

B)        À la troisième infraction (par mois) où un élève ne respecte pas la politique de la langue, son nom sera inscrit dans un cahier au bureau, les parents de l’élève seront avertis et l’école appliquera les conséquences appropriées d’après le Code de conduite dans les écoles du Ministère de l’Éducation de la Nouvelle Écosse.

 

C)        Si l’élève persiste à ne pas respecter la politique de la langue de l’école, l’école devra poursuivre d’autres conséquences en cas d’infractions persistantes d’après le Code de conduite dans les écoles du Ministère de l’Éducation de la Nouvelle Écosse.

 

page d'accueil